Catégories
Ostéopathie

Histoire d’un mal de dos

L’examen rigoureux d’un squelette montre qu’un mouvement ne peut se faire autrement que selon la forme des articulations (usinées par le temps) , si « emboitées » – surtout au niveau vertébral – que l’idée d’un déplacement anormal ressort clairement de l’ignorance imaginative.

Oui les vertèbres bougent, comme les autres os, selon des « rails » articulaires sinon aucun mouvement,  tourner la tête, se courber, s’incliner ne se ferait ! Et c’est normal

Et ce sont les muscles qui engendrent cette mobilité.

Autant dire que renforcer les muscles pour empêcher les vertèbres de bougeralors que c’est leur fonction , est subversif et contre nature.

Un mouvement que j’ai fait 1000  fois et la 1001 nième  fois me cloue sur place ?

C’est qu’un élément inhabituel est survenu … qui n’était pas là les 1000 fois précédentes.

Mais de quel ordre ?  

La réponse est : Contracture musculaire intempestive

Les Origines ? 

3 principales : (outre déséquilibre squelettique)

– Intellectuelle de type préjugé : je suis faible à tel niveau, je dois le préserver … je contracte par précaution des muscles  qui n’ont rien à y faire … surtout que je ne connais pas l’anatomie … et je perturbe l’intelligence du corps 

– Réflexe viscéro – somatique : 80 % des maux  de dos

A chaque vertèbre correspond un organe et réciproquement : si la vertèbre se bloque : l’organe fonctionne mal et réciproquement. (Genre douleurs prémenstruelles)

– Psycho  émotionnelle : La plus difficile à admettre … mais aussi la plus pernicieuse si on en fait un système 

Le psychologique, l’émotionnel, le spirituel etc. affectent  les fascias capables de se figer et provoquer des restrictions de mobilité et de motilité. 

 Moralité :

Lorsque « je me bloque » :

– Je ne me demande plus quel faux mouvement j’ai pu faire (y en a pas sauf agent extérieur)

– Quel est celui de mes organes qui fonctionne trop ou pas assez ? (Boire un litre et demi d’eau ou moins d’autres choses …)

– Et dans quel état d’âme j’étais quand ça m’est arrivé ?  (Gestion du Stress)

La rectitude n’est pas la rigidité…

Mieux vaut penser mobilité, souplesse, flexibilité, fluidité au niveau physique, psychique, mental, émotionnel, spirituel, métaphysique, quantique … tous intimement liés.

Laisser un commentaire