Catégories
Article

Des remèdes trop simples

UN TRUC :

Monter les escaliers sans être étouffé : lorsqu’on s’essouffle, on est déjà en état d’asphyxie et si l’effort persiste on ne peut plus rattraper ce retard d’oxygène. Le seul moyen d’éviter cela, c’est d’aspirer et de souffler à fond plusieurs fois juste avant l’effort (en bas de l’escalier). La méthode est magique et on peut ainsi monter longtemps avec facilité. Y a qu’à essayer pour s’en convaincre

LA METHODE GARDELLE La thermothérapie différentielle

Il s’agit d’utiliser une poche de glace (linge intermédiaire) sur la partie souffrante d’une part et d’autre part une serviette chaude maintenue en température par une bouillote sur le ventre ( + ou – 45°)

Lorsqu’une lésion se produit sur un endroit de l’organisme, il y a une augmentation locale de température (inflammation). Parmi les globules blancs, il y a ceux qui jouent le rôle de service de voirie mais qui se heurtent au même problème que les pompiers : la chaleur les empêche d’approcher. En refroidissant le site ces petits travailleurs vont pouvoir officier et multiplier par 10 leur efficacité.

Mais il faut tenir compte de la régulation thermique du corps et créer une source chaude compensatoire dans une zone carrefour des systèmes lymphatique et sanguin : c’est la zone du plexus solaire (abdomen, foie et rate), proche de l’intestin, où les lymphocytes et leucocytes vont pouvoir déposer leurs déchets. A noter que la différence de température 10°/ 40° crée un courant de convection type chauffage central .

On note souvent au niveau de la compresse chaude des boutons voire des abcès de décharge, et , quand on l’essore coule un liquide blanchâtre prouvant qu’il y a bien eu exsudation.

Durée d’une séance : 3/4 h minimum  1h30 si nécessaire

Indications : 

     –    Migraine tous types

     –    Otite : glace autour du cou + compresse chaude sur l’oreille

  • Capsulite de l’épaule : glace sur l’épaule, serviette chaude + bouillote sur le ventre
  • Lumbago : glace lombaire, serviette chaude + bouillote sur le ventre + bouillote aux pieds  Séance 1 h minimum
  • La littérature rapporte des résultats sur tumeur du cerveau y compris AVC, paralysie des jambes, gangrène de la jambe, algodystrophie reflexe

De nombreuses applications sont sûrement possibles mais aucune assistance médicale ne peut venir en aide dans ce genre de technique qui ne rapporte rien à personne !

DU PLATRE ET DE L’EAU :

Il est devenu banal de faire des masques et enveloppements d’argile. Plus simple et moins cher, le plâtre est un remède aux maux articulaires aussi bien qu’un surprenant antirides.

En présence d’eau se forme un composé naturel soufre / calcium : le gypse.

Sous plâtre, une fracture consolide en 3 à 4 semaines

Sous résine, il faut compter 5 à 6 semaines avec apport massif de calcium.

Le composé calcium + soufre + oxygène (bien sûr) agit sur

  • les douleurs ostéo articulaires
  • la capacité de marche
  • la qualité du sommeil
  • digestion difficile
  • règles douloureuses
  • congestion oculaire
  • santé de la peau
  • de près ou de loin sur tous les métabolismes du corps

Le calcium métal clé du vivant à une fonction dans le transport de l’oxygène (véhiculé par le fer dans  le sang) dans tous les tissus blancs, de la thyroïde aux ovaires en passant par le cerveau et ce qui se voit le plus : le blanc de yeux

Le soufre a un pouvoir acide énorme et intervient dans l’équilibre acido – basique jusqu’au cerveau où sans lui apparaissent migraines ou autres pathologies.

Dans les yeux, le soufre maintient l’équilibre de l’humeur vitrée (80% de l’œil). Au niveau de la peau, il permet l’assimilation des éléments extérieurs dont le corps a besoin

En pratique : 1 kg de plâtre à modeler ou plâtre de Paris (genre Toutprêt garanti 100% sulfate de calcium)

Le plâtre se dilue à raison de 3 à 5  grammes par litre d’eau soient environ 3 cuillers à soupe bombées pour 5 à 8 litres d’eau pour un bain de pieds, efficace quelle que soit la température

Pour une application locale, prévoir en proportion

En bain de pieds : 15 à 20 minutes, sortir les pieds et les égoutter sur un tissus éponge, ne pas rincer ni essuyer mais garder le voile de plâtre qui va continuer à agir toute la nuit

En application locale : mains, poignets, articulations : badigeonner (3 à 5 g par litre d’eau) et laisser agir 15 minutes (le plâtre agit quand il est humide)

En masque : sur les joues, le front, le visage … Le masque soulage les yeux fatigués en les décongestionnant (il active l’oxygénation de la sclérotique, le blanc de l’œil) et embellit la peau.  ¾ d’heure

Et pour être complet : (facultatif)

10 minutes avant de préparer votre soin, avalez une pincée de sel (ben oui quoi !) et buvez gorgée par gorgée de l’eau plate jusqu’à satiété ; ça stimule la thyroïde qui régule l’absorption du calcium et votre organisme va se jeter dessus !

Faites du bain de pieds au plâtre votre pause « soins et détente » du soir !

Plus de précisions : Travaux de Philippe Perrot Minnot   http://www.chimie naturelle.info

Laisser un commentaire